En ce moment

Les chargés de communication d’Azali empêchent les journalistes de poser des questions en langue française

Le chef de l’Etat etait en visite au stade de Malouzini. Lieu où se déroulera le deuxième match des Coelacanthes pour la campagne de qualification de la coupe d’Afrique des nations ce lundi 18 novembre. Mais quelques minutes avant son arrivée, le chargé de la communication de Beit-salam a intervenu auprès des journalistes pour leur supplier de ne pas poser des questions en langue française. Conscient du niveau de langue de leur patron et sachant qu’il n’a pas le temps d’aller s’inscrire à l’alliance française de Moroni pour faire des cours, le service de communication du chef de l’Etat veut lui empêcher de ne pas encore tuer Molière.

1 commentaire sur Les chargés de communication d’Azali empêchent les journalistes de poser des questions en langue française

  1. Si cette information est exacte, je me réjouis du fait que l’entourage du chef de l’Etat a lu mon intervention et suivi mon conseil après l’apparition de ce dernier sur Fr24

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*