Les Comores intègrent la SADC

Lors du conseil des ministres de la SADC, du 13 Aout 2018 à Windhoek en Namibie, les Comores ont fait leur entrée dans cette grande famille de l’Afrique Australe. Le ministre namibien des Relations internationales et de la Coopération, Netumbo Nandi-Ndaitwah, a accédé à la présidence du Conseil des ministres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), au terme du mandat de Lindiwe Sisulu, lundi à Windhoek, capitale de Namibie.

Ce conseil a réuni les ministres des Affaires étrangères et supervise le fonctionnement et le développement de la SADC et la mise en œuvre des politiques et programmes du bloc sur les questions de politique globale. M. Nandi-Ndaitwah a appelé à investir dans le développement des infrastructures et des ressources humaines, jugeant ces deux paramètres essentiels pour industrialiser la région et l’Afrique dans son ensemble.

« Nous devons investir dans notre jeunesse par l’éducation, la formation professionnelle et la motivation afin qu’ils fassent preuve d’innovation et d’esprit d’entreprise. En produisant notre propre vivier de connaissances, nous assurerons aussi la participation effective de notre région dans la chaîne de valeur industrielle au niveau mondial », a souligné M. Nandi-Ndaitwah.

Le président sortant du conseil, le Sud-Africain Lindiwe Sisulu, a estimé qu’il était grand temps pour la région de diversifier ses économies. « Nous devons travailler collectivement à accélérer les processus d’intégration régionale qui encourageront la spécialisation et le développement de chaînes de valeur régionales », a dit M. Sisulu.

Le 38ème sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la SADC et ses réunions préalables ont débuté le 9 août et prendront fin le 18 août. Au cours de la séance de travail du Comité permanent, le directeur général du Département des relations internationales et coopération de l’Afrique du Sud, K. E. Mahoai, passera la présidence tournante de cet organe à la secrétaire permanente du Ministère des Relations Internationales et de la Coopération de la République de la Namibie, Selma Ashipala-Musawi.

Dans le cadre de la préparation du sommet, il y aura des réunions sectorielles, notamment du Comité de Finances et du Comité permanent des hauts fonctionnaires, cette dernière pour l’adoption de l’ordre du jour annoté du Conseil. Lors de la séance des ministres des Relations Extérieures et des Affaires Etrangères, a eu lieu le transfert de la présidence du Conseil des ministres de la SADC de Lindiwe Sisulu, ministre des Relations internationales et de la Coopération de l’Afrique du Sud, à Natumbo Nandi-Ndaitwa, ministre des Relations internationales et de la Coopération de la Namibie.

La SADC a été créée le 17 octobre 1992 et intègre l’Angola, l’Afrique du Sud, Botswana, République démocratique du Congo, le Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, le Swaziland, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. L’Union des Comores fera son entrée officielle lors du segment de haut niveau. Le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement aura lieu les 17 et le 18 de ce mois dans la ville de Windhoek (Namibie).

Mmagaza / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*