« Les Comores peuvent se développer sans Mayotte et qu’elles doivent… »

Opinion libre et analyse : 

Impasse 
On n’invente pas  la roue. Il faut écouter  parler  les leaders du  monde pour en déceler la trajectoire réelle..

Vous avez entendu le président Emmanuel Macron hier plaider pour l’Europe, car elle est « bonne pour la France ».

Il a dit  « je crois profondément que l’Europe peut devenir une puissance économique, sociale, écologique et scientifique, qui pourra faire face à la Chine et aux États-Unis, en portant les valeurs qui nous ont fait et qui font notre histoire commune. J’ai besoin de votre détermination pour ce sursaut européen et pour que, ensemble, nous ne cédions rien ni aux nationalistes ni aux sceptiques. » 

Même des grands pays comme la France se sentent menacés par les nouvelles puissances émergentes dont personne ne connait les ambitions cachées.   Donc ces  pays s’efforcent de s’ouvrir et de s’allier à d’autres pour  tenter de  faire le poids.

Nous raconter, dans ce contexte,  que les Comores peuvent se développer sans Mayotte et qu’elles doivent même se morceler davantage  en tendant vers la plus grande autonomie  des îles  possible, c’est nous pousser une fois encore vers une impasse certaine. 

Prétendre ensuite que devant  la puissance qui occupe  encore une partie de notre territoire d’une part  et face aux grands voisins que sont le Mozambique, Madagascar et la Tanzanie d’autre part, notre seule ambition  doit  être de rester de  minuscules îles autonomes éparpillées dans le canal de Mozambique est tout simplement une connerie.

Ali Moidjié 

1 commentaire sur « Les Comores peuvent se développer sans Mayotte et qu’elles doivent… »

  1. Dire que les comores peuvent se développer sans Mayotte est une ignorance profonde.Maintenir Mayotte loint de ses îles soeur est larme utilisé par la France pour nous maintenir dans sa dépendance intellectuelle morale et economique.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*