Les deux joies du jeûneur

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah a dit: Le jeûne est pour Moi et c’est Moi qui le récompense. Il (1) délaisse son envie, sa nourriture et sa boisson pour Moi. Le jeûne est une protection (2) et il y a pour le jeûneur deux joies: une joie lorsqu’il rompt son jeûne (3) et une joie lorsqu’il rencontre son Seigneur (4). Et certes l’odeur de la bouche du jeûneur est plus parfumée auprès d’Allah que l’odeur du musc ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n °7492 et Mouslim dans son Sahih n °1151)

(1) C’est à dire le jeûneur.

(2) C’est à dire une protection contre les péchés dans l’ici-bas et une protection contre le châtiment dans l’au-delà.

(3) C’est à dire que lorsque le croyant rompt son jeûne il est content qu’Allah lui ait accordé le bienfait de pouvoir terminer son jeûne et il est également content de pouvoir satisfaire ses désirs qui lui étaient interdit de satisfaire dans la journée.

(4) C’est à dire que le jeûneur sera content d’obtenir l’agrément d’Allah et ses bienfaits.

(Ces commentaires sont tirés de Bahjatou Qouloub Al Abrar de cheikh Sa’di p 84/85)

Retrouvez tous ces hadiths sur hadithdujour.com

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*