Les enseignants universitaires iront en grève le 14 juillet

Décidément rien ne va dans ce pays. Après les manifestations réprimées à longueur de semaines, les enseignants et les élèves qui ont déserté les bancs depuis des lustres, voila que l’université des Comores va rentrer dans les rangs. En effet, les enseignants annoncent une grève qui est prévue pour commencer le 14 juillet prochain.

La raison, c’est pour exiger qu’il y ait rapidement un nouveau président de l’université. Rappelons que des élections ont eu lieu il y a presque deux mois et qu’on attend le second tour devant opposer Ouled et Achmet. Sauf que cette échéance est régulièrement repoussée pour dit-on, permettre au gouvernement de garantir la victoire de son protéger Ouled. Les caciques de l’université soit le syndicat des enseignants exigent la tenue rapide de cette élection. Une chose est d’ores et déjà confirmée. Le gouvernement doit inscrire au chapitre de ses échecs de 2018, l’enseignement.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*