Les Filles de Missile club font une belle entrée

Dans le cadre de la phase nationale de handball, la formation féminine de handball de Moroni, Missile fait une excellente entrée sur le plancher de l’Institut national de la jeunesse et des sports. Les handballeuses de la capitale ont corrigé les joueuses de Plateau de Djando à Mwali par le score sans appel de 32 buts à 7. Cette phase qui démarre mardi dernier à l’Injs place Missile Filles largement favorite, de la catégorie Filles, du tournoi. “Elles ont fait une parfaite performance. Il faut qu’elles restent sereines lors de leur deuxième match contre Baygon de Mde afin d’espérer le titre national. Nous allons essayer de faire mieux face à Belle Lumière Hommes“, déclare Abasse Eliasse, joueur de Missile Homme.

Après l’affrontement des sportive, Missile Hommes reçoit Belle Lumière de Djwayezi dans une rencontre qu’ils se sont départagés les points. Les deux adversaires se sont séparés après le score de parité de 20 buts. A la fin de cette première journée, Moegné Hachim dit Diallo, entraineur de Belle Lumière messieurs fait savoir que “nous avons fait un bon match avec ce nul contre l’une des meilleures formations du tournoi. Après notre première confrontation, je peux affirmer que nous pouvons toujours rêver le titre“. Belle Lumière dispute aujourd’hui toujours à l’Injs sa seconde rencontre face à Cfhn ou Centre de formation de handball de Ngazidja basé à Moroni. Dans l’après midi d’hier, les filles de Baygon ont rencontré celles de Missile. Tandis que chez les garçons, les joueurs de Missile se sont opposés aux handballeurs du Cfhn.

Au cours de la première journée, l’arbitrage est très contesté par des dirigeants et autres responsables de certains club. “Je ne suis pas un arbitre mais ca voit que certains juges doivent encore s’améliorer avant de revenir sur la compétition. Les mêmes actions commises par les deux adversaires lors d’un duel est jugé différemment. Il ne faut pas être une spécialiste pour constater ces anomalies“, regrette Moegné Hachim. Le championnat se poursuit et les deux équipes de chaque sexe qui totaliseront le maximum de points seront les champions nationaux.

Pendant la deuxième journée qui s’est disputée hier, les filles Missile club ont courbé l’échine devant par le score de 32 buts à 12. Idem chez Missile Hommes qui se sont inclinés face a Cfhn par le score de 29 buts à 26. Mais après les quatre disputés pour cette phase, aucun club n’est encore favori pour le titre de champion national, pour les deux catégories. “Les deux champions sont connus ce soir à l’Injs. Ces deux meilleurs de l’archipel vont également représenter les Comores en novembre prochain à Maurice lors de la prochaine Coupe de l’Océan Indien de handball“, conclut Yahaya Attoumane, secrétaire général de la Fédération comorienne de l’épreuve. Ce sont les deux derniers matchs de ce soir qui positionnera les deux clubs champions nationaux. A suivre…

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*