Les gendarmes impliqués dans le lynchage du lycéen sont arrêtés

Les gendarmes qui ont tabassé sauvagement un lycéen ce lundi au lycée Said Mohamed cheick sont arrêtés et placés sous contrôle judiciaire. C’est le président Azali qui serait intervenu lui-même pour demander à la justice de se saisir de cette affaire. Selon nos sources le président a vu la vidéo publiée par votre site Comores infos et il a jugé nécessaire de saisir la justice. Contrairement au vice-président Djaffar, le président Azali se désolidarise totalement de la violence gratuite des gendarmes contre les lycéens.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le président Azali a déclaré lors d’une rencontre avec l’UPF « nous ne pouvons pas prôner l’émergence et avoir des pratiques contraires, je vous l’accorde. Mais nous sommes dans une phase de correction de mentalités, de pratiques et de culture devenues la règle depuis bien longtemps dans notre pays, et cela demande du temps. Mais nous corrigeons tous les jours. S’agissant de la vidéo du jeune lycéen frappé par des gendarmes, cela est inacceptable. Des mesures doivent être prises pour que plus jamais, ces scènes choquantes ne se reproduisent dans notre pays.»

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*