Les gendarmes ont notifié à Sambi qu’il ne pourra plus…

L’ex président Ahmed Abdallah Sambi a été auditionné aujourd’hui par les gendarmes dans le cadre de l’enquête sur citoyenneté économique. Les gendarmes ont informé Sambi qu’il ne pourra plus tenir ses darassa durant le mois de ramadan en application du circulaire du ministère de l’intérieur.

Pour mieux appliquer la note de la résidence surveillée, l’armée nationale à renforcer sa présence à Voidjou autour de la résidence de l’ex président. La mise en résidence surveillée de Sambi n’est pas liée à l’enquête en cours sur la citoyenneté économique.

Ahmed Abdallah Sambi pourra sortir qu’en cas de « nécessité impérieuse », selon la note du ministère, mais il lui faudra adresser une demande auprès des « autorités en charge de la sécurité publique ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*