Les jeunes exigent la mise en place d’un conseil national

Moroni, (HZK-Presse) –Les jeunes se sont mobilisés samedi dernier pour une marche en revendiquant les droits de la jeunesse. Ils exigent la mise en place du conseil national de la jeunesse.

Plus d’une centaine de jeunes issus de différentes associations, ont participé à une marche samedi dernier allant de l’ancien hôtel Karthala jusqu’à la place de l’indépendance. A l’occasion du premier anniversaire d’investiture du président de la république ce 26 mai, la jeunesse s’est mobilisée pour revendiquer ses droits notamment l’emploi et la démocratie. Les jeunes exigent la mise place du conseil national de la jeunesse.

La marche était focalisée sur la question du chômage. Les banderoles en témoignaient. « Lutter contre le chômage des jeunes, c’est lutter contre la pauvreté », « l’emploi est une priorité », pouvait-on lire sur les banderoles. « Cette marche a un but précis. C’est une date symbolique. Il y a un an, le président de la république a misé son discours sur la jeunesse. Et c’est une occasion pour lui rappeler les engagements qu’il a pris envers la jeunesse », a déclaré Aït Mohamed Djalim, président de l’association Ngo Shawo.

Trois actions sont évoquées au cours de cette marche : revendication, proposition et sensibilisation. « Nous revendiquons nos droits, et dénonçons l’inaction des autorités envers la jeunesse », souligne le président de Ngo Shawo. Après la marche, un atelier de réflexion a été organisé, afin que les jeunes proposent des idées, qui aboutiront à l’élaboration d’un document qui sera remis au président de la république selon Aït Mohamed. L’opinion se demande si le plaidoyer de la jeunesse sera entendu par les gouvernants.

Natidja Hamidou

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*