Les jeunes leaders sont formés sur la culture de la paix et au civisme

Des jeunes leaders issus des différentes structures associatives se trouvent à l’alliance française de Fomboni depuis ce lundi  pour une formation de 5 jours. Il s’agit d’une formation sur la culture de la paix, aux droits humains, à la citoyenneté et au civisme.

image

Aboubakari  Boina ,Fouady Goulam et Fatouma Abdallah sont  les  consultants nationales qui  assurent la formation des jeunes. 16 jeunes tous sexes confondus issus des associations villageoises, des ONGs  participent  à cet atelier de 5 jours.
Connaître les valeurs traditionnelles communes  et les Promouvoir, adopter des attitudes favorables à l’unité nationale, Initier des activités de promotion de l’identité culturelle sont parmi les différents thèmes débattu dans le premier jour.
Promouvoir les valeurs traditionnelles est un processus qui vise à faire rayonner la culture comorienne de façon à l’utiliser comme un catalyseur de l’unité nationale, de la solidarité et de la cohésion sociale.

«  La langue, la culture, les croyances religieuses, les traditions, les coutumes et les mœurs, socles des valeurs traditionnelles, demeurent le principal vecteur de la civilisation et réglementent la conduite des communautés aux Comores » c’est ce que l’on peut retenir de ce débat assez fructueux.
« Grâce à la mise en valeur des traditions, précisent l’un des intervenants,  les Comoriens s’attacheront à leur identité  tout en la préservant, en la défendant et en la protégeant. Base de notre société, la tradition est incontestablement le patrimoine que nous ont légué nos ancêtres »  il est donc du devoir des jeunes générations de promouvoir ces valeurs.

« Eviter la guerre à tout prix, faire la guerre quand on n’a pas pu l’éviter, mais toujours rétablir la paix après la guerre » c’est autour de cet adage camerounais que le débat sur La culture de la paix et gestion de conflit a été constitué ce mardi.
L’atelier a été  financé par  l’UNESCO en partenariat avec l’OIT à travers le fonds pour la consolidation de la paix et durera jusqu’au vendredi.
Mouayad Salim

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*