Les pharmacies prises d’assaut par les Comoriens, l’épidémie fait peur

Les pharmacies sont prises d’assaut, l’épidémie non identifiée angoisse la population. Les centres de santé sont bondés de monde, enfants comme adultes. Les analyses pour identifier l’épidémie n’ont rien donné.

Les salles d’accueil comme les chambres d’hospitalisation sont pleines à craquer. Enfants (en majorité), femmes et hommes. Personne n’est épargnée. Les symptômes sont les mêmes pour tout le monde. Fièvre élevée, grippe, toux, céphalée, vomissement et fatigue, douleur au niveau des articulations. Près de quatre semaines depuis que les citoyens vivent cette situation, mais personne ne semble savoir de quoi il s’agit.

La population se tourne vers les pharmacies pour acheter tout sorte de médicament.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*