Les raisons de l’arrestation d’Abdallah Agoi

Nous connaissons un plus les raisons de l’arrestation du célèbre chroniqueur Abdallah Abdou Hassani connu sous le sobriquet Abdallah Agoi. Le directeur général de la station Labaraka Fm est poursuivi pour flagrant délit de presse. Dans une de ses chroniques à succès, Abdallah Agoi aurait déclaré  que «  le président Azali Assoumani porte les habits et les écharpes comme s’il était notable ou un cadre traditionnel. Pourtant il n’a aucun des deux statuts ». Les avocats de l’homme qui fait peur aux autorités, crient au complot et démontent un à un les arguments qui ont conduit à l’arrestation du tourbillon des journalistes Comoriens.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Pour Me Moudjahid Abdoulbastoi, « mon client est poursuivi pour flagrant délit alors que cette procédure ne s’applique pas en matière de délit de presse. En plus des propos jugés disconvenant sur le chef de l’État, le journaliste aurait également évoqué un possible rendez-vous entre des magistrats et le ministre des finances. Lequel rendez-vous aurait été raté et qui serait entouré de suspicions. Faisant partie des avocats du prévenu (qui se trouve toujours en garde à vue et qui devrait passer devant le juge demain), Me Omar Zaid «  les autorités auraient du exiger un droit de réponse parce que l’arrestation, de mon client sur la base d’argument qui vont à l’encontre du Code de procédure pénale, remet en cause l’indépendance des journalistes ». Les limiers auraient exigé qu’Abdallah Agoi donne les noms de ses sources or, « le journaliste Comorien n’est pas tenu de divulguer les noms de ses sources » si l’on croit l’article 68 du code de l’information. Il faut noter que la procédure de flagrant délit exige que le prévenu passe devant le juge le même jour de son arrestation, ce qui n’est pas le cas d’Agoi. Sommes-nous partis pour un mandat qui va censurer la liberté de la presse ?

A.Athoumane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*