En ce moment

Lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de son voyage à Mayotte

Lettre ouverte au président Français Emmanuel Macron à l’occasion de son voyage à Mayotte

Monsieur le Président,

Vous vous rendez dans l’île comorienne de Mayotte, une des quatre îles constituant un archipel identifié comme structurellement homogène par tous les observateurs qualifiés. Il se trouve toutefois que Mayotte est aujourd’hui un département français quand les trois autres îles forment un état indépendant reconnu par la communauté internationale.

Nous ne reviendrons pas ici sur cette situation, connue de tous et germe de discorde récurrente. En revanche, il est tout à fait impossible de ne pas attirer votre très haute attention sur les enjeux de notre espace commun stratégique.

Cette zone géographique est en effet d’une importance essentielle dans un monde régional troublé par d’ardents conflits au minimum itératifs et une présence islamiste violente. Les Comores, il convient de le noter, jouent dans cet espace un rôle discret, les franco comoriens sont nombreux et veulent vivre en paix à l’écart des extrémismes dont ils savent les drames auxquels leurs folies conduisent. Ils aspirent à un État de droit, à la bonne gouvernance et au respect des institutions démocratiques.

La population de Mayotte jouit d’un niveau de vie sans rapport avec ce qu’on peut observer ailleurs, notamment dans le reste de l’Archipel. Cet écart qui fait apparaitre l’émigration comme un chemin naturel vers un Eldorado explique pourquoi les hommes choisissent l’exil, au risque de mourir en mer sur les trop fameux kwassa kwassa.

Ce n’est supportable pour personne, il faut y remédier. Chaque jour compte. Mayotte doit pour cela réintégrer son espace socio-économique naturel, afin de jouer le rôle d’une locomotive pour toutes les îles comoriennes.

Cela ne signifie pas autre chose qu’une révolution des esprits, nous ne devons pas nous perdre dans une confrontation stérile, bien au contraire. Les comoriens savent le rôle essentiel que joue la France dans cette partie du monde, ils connaissent les atouts et les possibilités de ce grand pays, il nous faut œuvrer ensemble dans une perspective de développement inclusif en exploitant toutes les compétences, en évitant aussi que d’autres influences ne viennent perturber un avenir encore incertain.

Le développement de la sous- région est pour l’essentiel encore en filigrane, les Comores peuvent y prendre une part majeure, si chaque partie rame dans le même sens. Tant les atouts sont grands que seul l’optimisme est de mise. Les îles sur tous les plans sont complémentaires, nous devons agir ensemble car il n’est pas normal de ne pas reconnaître que notre destin sera commun ou bien ne le sera pas, et nous nous priverons de ce qui fait la richesse. Le partage des efforts en multiplie le sens.

La France a un rôle à jouer dans nos efforts d’éducation, dans le renforcement de nos capacités, ce grand pays peut nous donner la Vision qui nous manque parfois, nous permettre de voir clair au-delà de querelles internes qui n’ont guère de sens. Nous pouvons vous aider à créer un pont vers un orient si proche et qui vous est lointain et vous pourrez aussi nous aider à devenir la porte d’entrée pour les pays du Golfe pour leurs échanges économiques avec le COMESA et la SADC.

Nos atouts sont divers mais ils peuvent décupler leur énergie si nous sommes portés par les mêmes vents.

Le Medef entend faire de l’Afrique une priorité pour regagner une place convoitée par tant d’autres. Malgré notre histoire nous demeurons encore une terre vierge, riche certes d’histoire mais pauvre de présent car nous ne répondons pas aux besoins de notre jeunesse. C’est pourquoi elle s’exile dans les plus grands périls et nous en suffoquons. Il n’est toujours pas supportable que le coût du rapatriement depuis Mayotte excède l’aide au développement. Que d’argent ainsi se perd dans les mers de façon inutile en créant en retour un ressentiment inutile et nuisible pour tous.

Monsieur le Président, la France et les Comores peuvent ensemble devenir les acteurs d’une révolution, en créant un partenariat dans l’intérêt de tous, nous ouvrirons ainsi des portes jusqu’à présent fermées. Pour faire de l’archipel des Comores une zone de paix et de prospérité. Il faut changer la façon de voir les choses, agir main dans la main pour un destin économique qui donne sens, c’est le sens de l’histoire tel que nous devons le voir.

Thoueybat Said Omar

Said HILALI

6 commentaires sur Lettre ouverte à Emmanuel Macron à l’occasion de son voyage à Mayotte

  1. De part votre HYPOCRISIE , Personne ne peux vous empêchez de continuer à vouloir tirer Mayotte et les Mahorais vers le bas et dans votre dictature . Nos Aïeux en ont vécue des atrocités avec l’ hégémonie des Comoriens , ceci explique cela : de s’ être battue jusqu’ a la dernière goutte de sang pour ne pas partager un destin Commun avec ces Mégalomanes et Vaniteux soit disant Grand Comorien . Désolé les MAHORAIS que nous sommes , ne pouvons jamais cohabiter administrativement et politiquement ensemble . Certes nous pouvons manger et boire ensemble , mais sur cette question de souveraineté chacun doit accepter le choix de l’ autre, fait en son âme et Conscience .
    Que vous le vouliez ou non , sachez que vous ne pouvez jamais décider à la place des Mahorais , le reste  » LE CHIEN ABOIT LA CARAVANE PASSE ‘ . Continuez toujours à rêver . Mayotte est devenue votre Grenier , Mayotte vous nourrie , Mayotte éduque vos enfants, Mayotte donne du boulot aux Franco-Comoriens, Mayotte monte le reste des iles de l’ union vers le haut , Mayotte a permis à des nombreux des Comoriens de Partie à Marseille , Dunkerque, Lyon et région parisienne qui a permis de former une Diaspora Comorienne en Métropole qui cette même Diaspora permet de nourrir leur famille rester dans votre République bananier, corrompu et anarchiquement bien organisé et de surcroit sans vergogne vous vous tirez Mayotte dans votre misère .
    Quel stupidité de prendre les Français Français comme des Abrutis ‘ en voulant l’ assistance technique du Gouvernement Français sur plusieurs domaines et puis en même , cracher dans la soupe .

  2. Il me semble que chacun est libre de choisir son destin, ne choisissez pas à notre place. Si vous voulez qu’on travaille ensemble main dans la main, contrôlez vos frontières et reconnaissez le statut de Mayotte. Vous détestez les mahorais mais vous êtes les premiers à vouloir venir chez nous.

  3. Vous êtes vraiment des galériens les politiciens comoriens. Vous êtes corrompue jusqu’au cul, n’arrivais même pas a
    Gerér aucune des trois îles déjà pour avoir de l’eau, hôpital, éducation, électricité et j’en passe.. Et vous voulez qu’on sois dans la merde, désolée du therme mais on es pas dupe ni Débile. On veux ni être avec vous ni être jsais pas quoi. Rester dans votre dictature aveugle et rester malin

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*