L’exemplarité à l’AND

L’armée comorienne est rentrée dans l’histoire.
Souvenez vous de cette institution indigne qui n’a eu de cesse de salir l’image du pays. Partout dans le monde entier, à chaque fois qu’on évoque les Comores, aussitôt, le nom de DENARD surgit.

Cette apparition du mecenaire s’explique par son règne aux Comores. Aujourd’hui, des officiers supérieurs avec des grades dont on ne sait même pas où ils ont effectué leurs études gouvernent le pays.Donc, dire que l’armée doit être irréprochable, est une insulte aux officiers Comoriens.

D’abord, ces derniers ne connaissent pas une intégrité du territoire et encore moins de maîtriser les institutions. D’ailleurs, celui qui est à la tête du pays n’a jamais été exemplaire. Souvenez vous de ce monsieur, qui avait pris la fuite lors de la prise d’otage de l’ancien président DJOHAR. Il est très facile de demander aux soldats de rang d’être exemplaire. En matière de défense il y a en déontologie le principe hiérarchique, néanmoins, la hiérarchie à une responsabilité vis à vis de ses hommes.

Ensuite, regardons en face de nous, il fallait libérer l’île d’anjouan. Et cette libération à été réalisée par l’Union africaine, nos pays amis et un appuie logistique de la France. Toutefois, vous avez une armée des colonels qui n’a jamais réussi à maintenir le territoire en son état Ces militaires, quand on les voit partout en uniforme dans les rues de Moroni, on dirait l’ancienne garde présidentielle de Kadhafi.Alors que ces hommes, ont tout sauf une formation militaire. C’est lamentable, d’avoir une armée de telle qualité. Il est temps de revoir la formation de ces officiers issues de Meknès et qui foutent la honte à cette école.

Bref, le comportement de l’armée reflète indéniablement leur formation. AZALI n’a pas glorifié l’armée. Elle a fui ses responsabilités. Donc, vous devez nettoyer au karsher ces officiers qui n’ont pas le sens du service.

Imani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*