Libye : explosion devant un poste de police à Benghazi, 4 policiers blessés

12 décembre 2012

Libye : explosion devant un poste de police à Benghazi, 4 policiers blessés

Des policiers montent la garde devant un poste à Benghazi, le 6 novembre 2012 ©AFP

BENGHAZI (Libye) (AFP) – (AFP)

Quatre
policiers ont été blessés mercredi dans
l’explosion d’un engin explosif devant un poste de police
dans le centre de Benghazi, selon des sources des services
de sécurité de la deuxième ville de Libye.

« L’explosion a coïncidé avec le passage d’un
véhicule de la police de la circulation devant le poste
de police d’Al-Fwihet.Deux policiers de la circulation qui
étaient à bord du véhicule ont été
gravement blessés », a indiqué un officier de
police, Adel Jibril.

Selon M. Jibril, deux autres policiers qui gardaient le poste
ont été légèrement blessés.

D’après les « données préliminaires, une
valise remplie d’explosifs serait à l’origine de
l’explosion », a-t-il précisé. »On ne sait
pas encore si la bombe avait été posée devant
le poste de police ou dans la voiture », a ajouté M. Jibril.

Selon un autre officier, Ezzeddine al-Fazzani, « la
voiture a été totalement endommagée et
l’explosion a laissé un grand cratère devant le
poste de police dont la façade a été
partiellement endommagée ».

Un dispositif de sécurité a été mis en
place pour sécuriser le périmètre et chercher
d’éventuels autres engins explosifs, selon un
correspondant de l’AFP sur place.

Benghazi, berceau de la révolution contre le colonel
Mouammar Kadhafi en 2011, a été le
théâtre ces derniers mois de plusieurs explosions
et d’une vague d’assassinats visant notamment des officiers
de la police ou de l’armée.

Jusqu’ici, les autorités qui tentent de mettre en place
une armée et une police nationales, n’ont pas
réussi à arrêter les responsables de ces violences.

Le 11 septembre, le consulat américain avait
été la cible d’une attaque — attribuée aux
islamistes extrémistes — qui avait coûté la
vie à l’ambassadeur Chris Stevens et trois autres Américains.



Share

Tous droits de reproduction et de représentation

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*