Lynchage à Anjouan: le gouverneur de l’île s’est exprimé

Le gouverneur de l’île d’Anjouan, Salami Abdou Salami sur RTN concernant la situation qui a dégénéré le mardi 12 juillet 2016 à Mutsamudu. Salami a déclaré « l’islam n’autorise pas les actes abominables comme ceux qui se sont déroulés à Mutsamudu aujourd’hui.
La population a le droit de réclamer justice mais ne peut en aucun cas se substituer à la loi ni saccager des biens publics ou privé ».

4 commentaires sur Lynchage à Anjouan: le gouverneur de l’île s’est exprimé

  1. innommable!ce qui s’est passé aux comores dans la nuit du 12 juillet 2016.Une foule surexcitée a « lynché » un présumé coupable/innocent,c’est selon le côté où on se place.pourquoi? des frustrations liées à l’image déliquescente de la justice comorienne.en aucun cas on ne peut vouloir que justice soit faite et se comporter soi-même en barbare.ces actes doivent être punis le plus sévèrement possible,pour éviter qu’à l’avenir des citoyens appréhendés par la police pour procéder à des enquêtes soient lynchés par la foule.

  2. mafoura a tué combien des personnes en grande Comores est ce que on lui a fait la même chose. ce ne pas humain mais attention aujourd’hui il est de Mohéli et si demain il vient d’un autre ile Anjouan ou Moroni.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*