MA-MWE : Coupure d’électricité « Ri tsi kiri ri lipvi gnora na hidza » Ne payez plus vos factures

Une foule érigée par des dames du pays exacerbées par la situation qui prévaut ces derniers temps au sein de la MA-MWE est venue manifester sa colère devant le conseil de l’ile après la prière du vendredi.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

manifestation1

Ces dames ont tour à tour pris la parole pour dénoncer les maux que ressentent la population et plus particulièrement les femmes au foyer.

«  L’eau doit être accessible à toutes les couches de la population et pas seulement à Moroni et nous souhaitons qu’une solution rapide soit trouvée. La société MA-MWE doit être gérée et divisée en deux, une société pour l’eau et une autre pour l’électricité comme cela se fait dans beaucoup de pays dans le monde » a rappelé Mme Fatouma Eliasse.

Pour sa part, sa collègue Mme Sitty Sagaf a déclaré que « nous sommes là pour réclamer qu’il y ait quotidiennement de l’eau et de l’électricité partout sur l’île et nous continuerons à revenir tous les samedis jusqu’à ce que ça change. »

Mme Fatouma appelle l’ensemble de la population à ne plus payer les factures d’eau et d’électricité. «  Ri tsi kiri ri lipvi gnora na hidza » s’exprimait elle, sous les applaudissements de l’assistance. manifestation

manif1Plusieurs personnalités ont pris part à l’évènement, dont l’ancien député Idrisse, des propriétaires d’hôtel, quelques conseillers de l’île et le député Fatah.

Le député Fatah a demandé au Directeur de la radio Ngazidja, présent lui aussi, de « diffuser à tout moment ces rassemblements » et « d’oser dire ce qui ne va pas au lieu de faire des émissions sans importance. »

Pour rappel, certains quartiers de Moroni n’ont plus d’eau depuis des semaines, d’autres depuis des années et l’électricité ne fait que « biper »   à certains endroits. Face à de pareilles situations, on se demande ce que deviennent  les aides qu’on octroie à  la société dont « 20,1 millions de dollars US pour l’électricité aux Comores » ou ce qu’on nous disait «  La MA-MWE annonce la fin des délestages aux Comores à partir du 15 septembre .»

manifVoici ce qu’on pouvait lire sur une des banderoles affichées dans l’enceinte du siège du conseil de l’ile de Ngazidja (place de l’indépendance).

Lors de ce rassemblement, il a été dit « Osons dire non » et c’est dans ce sens qu’un autre rendez-vous a été fixé le  samedi 18/01/2014 à partir de 10h.

N.Y.HAMADI correspondant Comores-infos, Moroni.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*