Madagascar : Trois hommes soupçonnés de trafic d’organes, lynchés et brûlés vifs par la foule

L’horreur en vidéo. Trois hommes soupçonnés de trafic d’organes ont été brûlés. Révoltés par la mort d’un enfant, de nombreux Malgaches ont lynché en public un Français, un Franco-Italien et un Malgache ce jeudi, qu’ils soupçonnaient d’être impliqués dans l’affaire.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

A l’origine des émeutes : la mystérieuse disparition d’un garçon de 8 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis vendredi dernier à Hell-Ville, la capitale de l’île. La rumeur fait alors état d’un possible rapt. La population locale s’inquiète en effet depuis quelques jours de la disparition de plusieurs enfants, et des affiches sont placardées pour retrouver leurs traces.

Moins d’une semaine plus-tard, « le corps sans vie du garçon » est retrouvé, sans ses organes génitaux, et sans sa langue. C’est l’élément déclencheur.

Tôt dans la matinée, la foule s’en est d’abord pris à deux Européens, l’un de nationalité française, l’autre possiblement franco-italien. Les gens les soupçonnaient d’être à l’origine de la mort d’un petit garçon, disparu le vendredi précédent, et retrouvé mutilé ce jeudi. Employés d’hôtel, mais décrits comme des marginaux, ils ont été lynchés en public et ont avoué sous la torture des émeutiers « avoir commis des trafics d’organes », comme le relate les médias à Madagascar.

Pour voir la vidéo veuillez cliquer ici   Attention : Âme sensible s’abstenir 
Madagascar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*