Mahamoudou Ali Mohamed n’exclut pas une alliance avec Kiki

Mahamoudou Ali Mohamed

mahamoudou_ali_mohamed_leader_de_l_anc_opposition_

Les alliances concernant les municipales suivent leur cours. Des alliances se font. Le leader de l’Anc, Mahamoudou Ali Mohamed, a avoué lors d’un entretien accordé à La Gazette des Comores qu’il penchait du côté de la liste de Mohamed Daoudou (Kiki), leader du parti Orange lequel, selon les résultats provisoires de la Ceni, a 10 conseillers. Soutient-il la liste de ce dernier ? « Je suis toujours candidat ». Si Mahamoud Ali Mohamed est toujours candidat, (4 élus selon la Ceni) on peut logiquement se demander si Kiki s’est retiré à son profit ?

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

 

« A choisir les deux, je choisirai plutôt l’Alliance Orange-Radhi, parce que le schéma de vie du parti Juwa est incompatible avec mon idéologie », a révélé le principal leader de l’Anc.

« Nous demandons à tous les républicains de nous soutenir », a-t-il souhaité. L’entrepreneur poursuit en révélant « que Ali Mze Ahmed de la liste Moroni Lewo na Mawudu a renoncé à briguer la mairie de Moroni ». Et de s’interroger : « je me demande à qui il apportera son soutien mais logiquement, ça aurait dû être nous étant donné que nous défendons le même programme ».

Il est vrai, pour les avoir parcourus, que les programmes élaborés par les deux leaders pour la ville de Moroni sont à peu près les mêmes. Mais une divergence de taille les oppose : l’entrepreneur est pour le vote des chefs de quartier dans l’élection du Maire alors que le directeur du Gsfa y est totalement opposé. Vu sous cet angle, il n’est pas sûr que nos deux leaders puissent travailler ensemble.

 

Faïza Soulé Youssouf

LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*