Maître Baco Mohamed quitte le Ridja pour la CRC, le divorce

Dans une conférence de presse ce matin au New Select, Maître Baco Mohamed a annoncé sa décision. L’avocat au barreau de Moroni quitte son parti politique Ridja pour rejoindre la Crc.

C’est le divorce entre Said Larifou et Baco Mohamed. Les deux hommes ne sont plus d’accord. La fidélité dans l’amitié à ses limites. Maître Baco Mohamed était un cadre du parti Ridja depuis plusieurs années. Affaire à suivre…

3 commentaires sur Maître Baco Mohamed quitte le Ridja pour la CRC, le divorce

  1. ils ont des DEUG et licence en droit et ils s’autoproclame avocat , sinon ces pseudo d’avocat n’oseraient jamais nous dire quelle école d’avocat ont été formés ,bande des voyous , il est temps que le ministere de l’éducation envisage un procédure de vérification des diplômes obtenus à l’étranger .

  2. mercenaires ta raison moi personnellement au années 1990 j’ai connu monsieur Baco au mahadi en classe de 6 ème j’ai quitté le pays en 1995 pour mes études en Égypte jai fini mes études en 2010 en 2004 monsieur Baco deja avocat je ne sais pas la où à passé ses études je quitté le pays je laissé Baco au mahadi au coulé en classe de 6ème
    regarde nôtre pays est dirigé par des personnes voyou comme Baco.

  3. J’aurai compris qu’un porteur d’armes ne réfléchit pas, devient hors la loi, mais un homme supposé formé en droit vivant par la loi,adhère à un mouvement des hors la loi, est inquiétant. Où, comment ils ont été formés? Est ce réellement, ils ont obtenu les diplômes? Ils ne sont que des mercenaires.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*