Mise en marche de la centrale : Mamwe attend des techniciens

Colonel Soilihi a rappelé que depuis la réception des matériaux du réseau, son équipe s’est investie dans les travaux pour pouvoir être en mesure de répondre aux besoins de la population et au souhait du gouvernement comorien en matière d’énergie. Il exhorte, à cet effet, la population pour qu’une fois la solution trouvée pour l’énergie, que chacun prenne sa responsabilité en ce qui lui concerne.

Par   Ali Abdou

Suite à l’arrivée d’une partie des groupes électrogènes de la société comorienne d’électricité, l’opinion se demande le temps qu’il faudra pour Ma-Mwe pour pouvoir alimenter le pays. Sur cette question, le directeur général de la société publique, Mohamed Soilihi alias Campagnard,a répondu qu’il faudra attendre l’arrivée des techniciens de Caterpillar-France avant d’avancer une date exacte. Pour lui, ce n’est pas le fait qu’on a réceptionné des groupes électrogènes qu’on aura de l’électricité au-lendemain. Il a fait savoir que ces moteurs nécessitent beaucoup de travaux avant d’être opérationnelles.

Notamment l’installation et des essais avant le lancement du courant au niveau national. «Il nous fallait des travaux mécaniques et électriques dont seuls les techniciens de Caterpillar seront en mesure d’avancer une date suite aux travaux d’installation», déclare-t-il. Toutefois, le patron de Ma-Mwe espère pouvoir raccorder ses nouveaux moteurs au réseau de sa société le plutôt possible.

Colonel Soilihi a rappelé que depuis la réception des matériaux du réseau, son équipe s’est investie dans les travaux pour pouvoir être en mesure de répondre aux besoins de la population et au souhait du gouvernement comorien en matière d’énergie. Il exhorte, à cet effet, la population pour qu’une fois la solution trouvée pour l’énergie, que chacun prenne sa responsabilité en ce qui lui concerne. Selon le patron de Ma-Mwe, la production peut être disponible, mais si les fraudes continuent on ne s’en sortira pas des problèmes d’électricité.

Il a souligné que suite au nouveau recensement mené par ses agents, Ma-Mwe compte aujourd’hui 32.000 clients. «Et les agents de Ma-Mwe ne peuvent pas surveiller eux seuls, 32.000 clients, de ce fait chacun devra surveiller l’autre pour que Ma-Mwepuisse répondre aux besoins de ses clients», soutient-il.

Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*