Mlipva : « Cap à un nouveau chapitre de notre pays »

Le secrétaire général de la mouvance présidentielle était hier devant la presse et a parlé longuement du processus électoral mais aussi du 2e tour de l’élection des gouverneurs de Ngazidja et de Mohéli. Il appelle tout le monde de s’unir et aller vers le développement du pays.

Après la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême confirmant Azali Assoumani, président de l’Union des Comores, les lettres de félicitations continuent d’affluer. Hier mercredi, le secrétaire général de la mouvance présidentielle a montré qu’ils s’étaient préparés à gagner les élections dès le départ. « Aujourd’hui, nous allons démarrer un nouveau mandat et nous allons faire en sorte que l’émergence tant souhaitée par le président Azali ne soit pas un rêve. Nous n’avons pas droit à l’erreur », déclare Youssouf Ali Mlipva. Ce dernier a parlé des projets structurant comme les infrastructures routières, les hôpitaux, l’emploi ou bien la sécurité.

M. Mlipva regrette les débordements qui ont eu lieu après la proclamation des résultats par la CENI le 26 mars dernier et selon lui, ils ne devraient pas avoir lieu et espère que le 2e tour va passer dans le calme. « Nous considérons le processus électoral fini d’ici lundi prochain. Nous nous réveillerons avec d’autres objectifs et un autre chapitre de notre pays », poursuit-il, avant de préciser que « au delà de toutes les considérations, personne n’est contre le développement du pays ». Sur le déroulement en soi, ce dernier a montré que l’opposition ne s’est pas préparée pour gagner ces élections. « Ils parlent d’une interruption du processus électoral et de hold up électoral. Je vois en eux, une malhonnêteté intellectuelle », lâche-t-il. Au passage, il n’a pas oublié de parler du Conseil National de Transition qu’il qualifie d’« organisation criminelle » et des évènements dramatiques post-électoraux. « Ceux qui ont eu l’initiative de planifier ces actes doivent en assumer la responsabilité », dit-il.

Sur la question de la diaspora, Youssouf Ali Mlipva manifeste un grand respect à leur égard car selon lui, elle a un rôle important à jouer pour le développement des Comores. Toutefois, il regrette certains actes de certaines personnes qui attisent la haine, la désinformation et la désinvolture. « Les Comores nous appartiennent à tous. La diaspora doit jouer le rôle qui est sien et aider le pays à se développer. Et s’il y a des personnes qui veulent prendre part aux débats politiques, qu’ils viennent au pays et vivre ensemble ce que nous vivons au lieu de rester là bas et dire ce qu’ils veulent », dixit Mlipva. Concernant la publication des vidéos d’enquête en cours sur les réseaux sociaux, le secrétaire général de la mouvance présidentielle déplore ces actes qui « fragilisent l’enquête en cours ».

Pour le 2e tour des élections des gouverneurs des îles, il affirme que la mouvance présidentielle avait 4 candidats. Deux candidats qui sont élus dès le premier tour et deux qui vont concourir au deuxième tour le 21 avril prochain. « La mouvance est fidèle et reste derrière leurs candidats », confirme M. Mlipva. Il finit par regretter que le candidat Abdou Soefo se déclare forfait d’avance au lieu de se préparer à gagner les élections.

MY / LGDC

4 commentaires sur Mlipva : « Cap à un nouveau chapitre de notre pays »

  1. En tout cas si Abdou gagne ça confirmera le fait qu’il est un azaliste voire même en cas de perte car accepter de continuer un soi-disant deuxième tour montre bel et bien qu’il a toujours fait des compromis avec Azali en tout cas il y a du pétrole et comme les autres pays africains ses fortunes ne profitent pas aux peuples mais aux seuls dirigeants et leurs clans qui prennent une petite part laissant ces fortunes aux grandes sociétés occidentales laissant ainsi le peuple à sa faim mais inchallah cette fois-ci le peuple aura gain de cause

  2. Cher Mr mlivax toujours vous continuez les intimidations envers de peuple des Comores on est ou la hier pas comme aujourd’hui le monde se réveil vous dormez toujours vos rêves seront traduire a un malaise ou un couchoumard

  3. Rien que son visage tellement laid nous prévient d’un voyou , voleur de grand chemin , il cherche que l’argent facile , vous aurez que la déception , maudit associé d’Azali .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*