Mohamed Abdou a encore frappé, c’est son troisième meurtre

Cette fois c’est à Anjouan venu se soigner qu’il a commis son troisième meurtre. Mohamed Abdou alias Branda, natif de Kanaleni Fomboni tue froidement une mère de famille dans une clinique privée sise à M’jihari. Selon l’enquête, la femme aurait reçu plusieurs coups de couteaux après s’avoir était violé par Branda.

doc-comores
Mohamed Abdou alias Branda

On est dimanche soir à l’heure de la finale de la coupe d’Europe. Une mère de famille au nom de Nema Ahmed Abdou, 44 ans avec 5 enfants dont une jeune lycéenne d’environ 18 ans passe le Bac cette année, se rend dans une clinique privée à quelques pâtés de chez lui, pour rendre visite à une connaissance qui y travaille. C’est ici qu’elle croise Branda, un malade mental qui a déjà fait parler de lui à Mohéli et qui serait à Anjouan pour suivre des soins psychiatriques selon ses proches. Branda logeait avec le concierge des lieux.

Selon les enquêteurs, il profita  de l’absence d’activité dans la clinique pour violer la dame et la tue avec plusieurs coups de couteaux. Dès la nuit les gendarmes se lancent à sa poursuite et dès l’aube il fut maîtrisé à « Moimoi » où il s’était réfugié. L’arme blanche retrouvée non loin des environs de Moimoi, selon ses propres indications.

Comment un « Serial killer » connu et avéré dangereux aurait-il pu échapper à la vigilance de ses proches et de la sécurité à Moheli et à Anjouan, jusqu’à être logé dans un lieu où il serait en contact direct avec des victimes potentielles à sa merci ?

Arrivé à Anjouan il y a environ une semaine sur autorisation du procureur de Fomboni et sans aucun contrôle judiciaire, Branda l’ex flic de la terreur aurait déjà dans son tableau trois victimes qu’il a assassiné dans les mêmes conditions. Viol et meurtre par arme blanche.

KAY, Comores infos à Anjouan

 

 

7 commentaires sur Mohamed Abdou a encore frappé, c’est son troisième meurtre

  1. la justice comorienne ne fait son travail correctement, mais elle cherche les moins riches pour les jugés, un tel acte est dur pour nous, il faut la justice se comporte de façon correcte, objective pour arrêter ces meurtres.
    nous voulons une justice qui sera en mesure de faire son travail pour tout le monde.

  2. Comment ça se fait qu’il a commi beaucoup de crime et qu’on l’a laissé circuler comme ça???parce que si on l’avait une correction sur son premier meutre,je ne crois pas qu’on en serrait là aujourd’hui

  3. maintenant il est temps de dire la verité branda n’es pas un mohelien c’est un anjouan installer a moheli depuis qlqs années et qu’il a eu l’ideé de retourner chez lui faites ce que vs voulez cette personne ne doit pas retouner a moheli

  4. Reelement selon la loi international on doit d´abbord savoir si il a vraiment des problemes psyquiatrique ou il fait semblant car s´il a des problemes psyquiatrique il est totalement interdit de le mettre en prison on doit le mettre dans une institution mentale afin d´eviter qu´il continue de faire des degats par contre s´il n´est pas fou il, je suis d´accord avec halifa absoir Man katala Koutila sinon les autres suivront l´exemple et tueront comme ils savent qu´il seront emprisonné et relacher apres pour bonne conduite.
    Notre pays avance dans le mauvais sens il faut reagir le plus vite possible
    DR. AKINE ABDALLAH
    Medecine-CUBA

  5. Tuer est considéré comme un acte car juger et en prisoner quelques on sera relâché et notre religion a recommandé que tuer sans motif valable on doit être tué également mais nos autorités ont peur des auccidentaux voilà pourquoi cet acte prend de l’ampleur.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*