Mohamed Daoud alias Kiki dit non au trafic d’être humain 

Le fléau du trafic d’êtres humains dans le monde, préoccupe le Patron de la Sécurité Intérieure en Union des Comores, en l’occurrence, Mohamed Daoudou. Concrètement, il a appelé les services concernés à plus de fermeté dans leurs  missions respectives, après avoir renforcé la sécurité aéroportuaire dans le pays.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Premier résultat : quatre jeunes filles ( moins de 30ans ), de nationalités malgaches ont été arrêtées hier samedi 18,  par la Police Nationale en voulant se rendre dans les pays du Golf.

Les premières informations à notre disposition, il s’agit d’un réseau de trafic d’êtres humains regroupant des nationaux et des malgaches. Nos services de renseignements et de recherches travaillent d’arrache-pied afin de mettre la main sur les acteurs.

Par ailleurs, le Ministre tient à féliciter les services de la Surveillance du territoire, des Crimes organisés et la PAF pour leurs efforts déployés pour parvenir à un tel résultat. Mohamed Daoudou saisit l’occasion pour appeler les comorien à dire  » STOP au trafic des êtres humains  »

Ministère de l’intérieur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*