Ndzuani : la partition du Juwa se poursuit

wpid-screenshot_2016-04-01-12-10-15-1.png

Les anciens ministres Ibrahim Mhoumadi Sidi et Ahmed Hassane El-Barwane, et le député et secrétaire général du parti, Ibrahim Mohamed Soulé, tous du parti Juwa, ont pris part, avant hier,  au meeting du candidat Mouigni Baraka Said Soilihi du parti Rdc. : les personnalités citées «soutiennent chacun individuellement Mouigni, sans engager le parti», comme l’a expliqué Barwane. Mais contrairement à ce qui s’est passé dimanche dernier avec la Crc d’Azali et une autre partie du parti de Sambi, il n’y a pas eu d’accord d’alliance signé.

image

Le parti Juwa, jusqu’ici première force politique de l’île de Ndzuani, a continué à se scinder en plusieurs morceaux, après l’élimination de son candidat, Fahmi Saïd Ibrahim, à l’élection primaire de Ngazidja. Après l’alliance scellée dimanche dernier entre Azali Assoumani, ses colistiers, d’une part, et les candidats de Juwa au gouvernorat de Ndzuani et Ngazidja, respectivement Abdou Salami Abdou et Ahmed Abdallah Salim, les candidats à la vice-présidence du parti à Ndzuani et Mwali, respectivement Mohamed Bacar Dossar (représentant le candidat Fahmi Said Ibrahim), et Mohamed Elhad, avant-hier mercredi plusieurs représentants du bureau politique national du parti de Sambi ont pris part au meeting du candidat Mouigni Baraka Said Soilihi du parti Rdc (Rassemblement démocratique des Comores), organisé à Domoni.

Sardou Mousa / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*