En ce moment

Nos excuses après la publication d’une fausse information sur Houmed Msaidié

Votre site d’informations Comores Infos avait publié hier dans la nuit une information selon laquelle Houmed Msaidié était gravement malade et évacué en Inde.

L’information est relayée sur les réseaux sociaux par la radio RTMC Mbéni et elle est toujours disponible sur leur page Facebook jusqu’au moment où nous rédigions ces excuses. RTMC étant média comme Comores Infos, nous leur avons fait confiance et repris leur information. Mais après vérifications de nos équipes sur le terrain, il s’avère que Houmed Msaidié est bel et bien à Moroni, bien portant. Comores Infos présente ses excuses et aux lecteurs et à la personne concernée. Nous sommes sincèrement désolés.

La Rédaction

1 commentaire sur Nos excuses après la publication d’une fausse information sur Houmed Msaidié

  1. Force est de constater que certains sites entre les mains d’animateurs de twarab, qui en ont faits un outils de propagande plus prompts à insulter, diffamer et colporter uniquement une information à caractère apocalyptique, se disqualifient et s’excluent eux-mêmes de la sphère respectueuse du monde du journalisme.
    Cette arcade du journalisme a des règles, une déontologie que semblent ignorer certains propagandistes usurpateurs improvisés journalistes à leurs heures perdues, sans aucune référence, encore une formation de base.
    Journaliste est métier noble, une fenêtre ouverte sur le monde de l’information, et non un moyen de se toucher le nombril, sans chercher à voir plus loin que son nez.
    En toute humilité, il y a là matière à porter une réflexion profonde, à la hauteur des enjeux et notre époque, mais surtout à la vitesse où se propage les ragots et les mensonges sur les réseaux sociaux.
    La diffusion d’une information engage son auteur vis à vis du public, mais aussi à l’endroit de personne morale ou physique concernée.

    Bien à vous, en vous souhaitant,

    Cordialement.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*