ORTC , une télévision sous le contrôle du gouvernement ?

ORTC

Première chaine des Comores arborant l’étiquette de « pont entre la France et les Comores », Ortc est depuis quelques temps au cœur d’une polémique grandissante.

En effet, depuis quelques jours, nombreux sont les appels au boycott de la chaîne sur Facebook et autres réseaux sociaux.

La raison ? Entre autres, la sélection intentionnelle des images et informations diffusées par la chaine, qui chercherait à couvrir les fautes d’un gouvernement nuisant un peu plus chaque jour à l’intérêt du peuple.

ortcDepuis les récents évènements ayant eu lieu à Vanamboini, notamment le pillage des maisons par l’armée comorienne ;  il est effectivement assez surprenant qu’une chaine à échelle nationale n’est à aucun moment fait état de cet incident grave. Beaucoup voit en ce geste un signe de dictature, et de complicité des agissements perpétrés par l’autorité comorienne.

Y-a-t-il une volonté de garder la population dans l’ignorance ?

N’est-il pas le devoir d’Ortc d’informer sa population ?

Cet évènement n’est pas sans rappeler, l’éviction injuste de la journaliste et animatrice radio Echata Hassani en Novembre 2014. Celle-ci avait en effet refusé de travailler avec la nouvelle direction mise en place qui exigeait de ses équipes qu’aucun sujet polémique ou défavorable au gouvernement ne soit abordé.

De surcroît, les abonnés à la chaîne se plaignent de l’omniprésence des programmes « étrangers » ayant peu, voire aucun intérêt pour la population comorienne : « Ils passent leurs temps à diffuser des reportages ou des émissions chinoises, malgaches ou tanzaniennes, en quoi cela nous concerne ? C’est un manque de considération pour nous » se plaint une abonnée.

C’est donc dans ce cadre d’insatisfaction générale, qu’un nombre assez important de personnes ont décidé de mettre fin à leurs abonnements à la chaîne cette semaine.

Reste à savoir si ce geste saura encourager la remise en question du fonctionnement des medias aux Comores.

La dictature s’épanouit sur le terreau de l’ignorance … George Orwell (1984)

 

Faoulat.Moilime

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*