PARIS. Une jeune femme de 26 ans morte d’une overdose chez un diplomate sud-africain

Une jeune femme de 26 ans, a été retrouvée morte, samedi en fin d’après-midi, au domicile du Premier secrétaire de l’ambassade d’Afrique-du-Sud, à Paris, selon Europe 1. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.Dans la nuit de vendredi à samedi, la jeune femme participe à une fête, puis à un « after », aux côtés d’une demi-douzaine de personnes, au domicile du diplomate. Selon les premiers éléments de l’enquête, « fatiguée », la jeune femme serait allée se coucher en début d’après-midi. Quelques heures plus tard, ses amis constatent qu’elle ne respire plus. Ils appellent les secours qui une fois sur place ne réussissent pas à la ranimer. Elle avait consommé de la cocaïne Selon les témoignages des autres personnes présentes sur place, la jeune femme avait consommé de la cocaïne. Le parquet de Paris a été chargé d’établir les causes de la mort. Il devra aussi déterminer d’où venait la drogue. Le Premier secrétaire de l’ambassade d’Afrique-du-Sud, protégé par son immunité diplomatique, n’a pas encore été entendu par les enquêteurs. Selon les informations d’Europe 1, il ne s’oppose pas au fait de répondre à leurs questions.Une source judiciaire a également indiqué qu’une autopsie et des examens toxicologiques seront pratiqués lundi.
Source:elle.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*