Pénurie de carburant aux Comores

 

penurie

La pénurie de carburant se généralise dans tout l’archipel des Comores.

Après la Grande Comore, c’est au tour de l’île de Mohéli de subir les conséquences directes de la pénurie de carburants au niveau de l’archipel.
Le transport en commun est fortement perturbé sur l’île, notamment à Fomboni, sa capitale, où il faut désormais prendre son mal en patience lorsqu’on veut se rendre d’un point à un autre, comme le relate le quotidien local Al-watwan.
Sur l’île, le dépôt de Fomboni était l’un des rares à avoir disposé de stocks de diesel mais malheureusement, du pétrole s’est mélangé accidentellement au produit, le rendant inutilisable.
Cette pénurie de produits pétroliers, qui entraine automatiquement des coupures d’électricité, frappe si durement tous les secteurs d’activités au niveau de l’île que pour pouvoir utiliser un ordinateur, il faut actuellement se rendre – et avoir l’accès- dans les établissements stratégiques où les groupes électrogènes marchent encore à plein régime.
Tel est le cas du Centre hospitalier régional de Fomboni, du siège du Fadc (Fonds d’Appui au Développement des Comores), de la Snpsf (société nationale des postes et services financiers) ou encore du Comores Telecom.
Linfo

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*