En ce moment

Plus de 20.000 victimes du visa Balladur ont été commémorées à l’école Soirhane de Mirontsy

Le lundi 18 janvier 2021, l’école Soirhane de Mirontsy a célébré pour la deuxième fois, et ce, depuis l’année dernière, la commémoration de plus de 20.000 victimes du visa Balladur.
La cérémonie a été honorée de la présence de plusieurs personnalités politiques dont le Gouverneur de l’Île autonome de Ndzuwani, SEM Anissi Chamsidine, des notables ainsi que des maires, pour ne citer que celles-ci.
L’évènement a débuté par la lecture (en chœur) de la sourate Yassine, avant de passer le micro aux orateurs.
Signalons qu’en souvenir des personnes qui ont péri dans le bras de mer reliant Anjouan à Mayotte, les élèves de l’école primaire publique Soirhane de Mirontsy ont donc érigé une stèle dans la cour de l’établissement.


Dans son allocution, le 1er Magistrat de Ndzuwani Hadj Anissi Chamsidine a ainsi souhaité que ce monument « soit plutôt le point de départ d’autres initiatives, allant dans le même sens, et dans tout le pays ». Il a donc lancé un appel national pour trouver un nom symbolisant ce drame comme ce fut le cas des évènements tragiques de Majunga (Madagascar) « kafa la mdjagaya » du 20 décembre 1976.
Ici, a rappelé le Gouverneur : « les Comoriens dans un élan d’appartenance à une même communauté de destin se sont mobilisés pour accueillir leurs compatriotes de la grande île dans leurs foyers, leurs villes et villages ».
« Nous montrer solidaires aujourd’hui avec les familles déchirées par ce drame, c’est nous réconcilier avec les valeurs fondatrices de notre nation », a-t-il ajouté.


Dans le même ordre d’idée, le Locataire de Dar-Nadjah espère, entre autres, la naissance d’un observatoire autour de cette tragédie. Celle-ci, a-t-il poursuivi, « doit nous éclairer et nous aider à mieux percevoir nos manquements face à l’idéal d’une nation forte et unie ».


Enfin, le Gouverneur a vivement remercié Dr Ansufouddine Mohamed et l’artiste Soeuf Elbadawi pour leur précieux encadrement du Club Soirhane de Mirontsy. Puis, face à la circulation du Covid-19 [variant sud-africain], le 1er Magistrat de Ndzuwani SEM Anissi Chamsidine a de nouveau invité ses compatriotes au respect strict des mesures barrières.

Gouvernorat d’Anjouan

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*