Pour Achmet Said Mohamed, fuir les Comores était une question de vie ou de mort

Achmet Said Mohamed, ancien candidat à la présidentielle, a dû fuir, l’Union des Comores. Arrivé à Mayotte, après un périple de 18 heures en kwasa, dans un entretien exclusif accordé à « Mayotte la 1ere », Achmet est revenu sur le climat qui sévit dans son pays.

Depuis la tenue de la présidentielle du 24 mars dernier, et la proclamation des résultats qui ont donné Azali Assoumani, candidat à sa propre succession, gagnant dès le premier tour, le climat en Union des Comores est délétère. Les arrestations et autres placements en mandat de dépôt des membres de l’opposition sont monnaie courante, opposition qui dans son écrasante majorité n’a toujours pas reconnu la victoire d’Azali.

C’est dans ce contexte difficile marqué par la peur que le plus jeune des anciens candidats à la présidentielle a préféré fuir. Sa femme, Houria Said Mohamed a eu moins de chance. Après une garde à vue, elle s’est vue assignée à résidence avec obligation de se rendre au tribunal au moins une fois par semaine.

Pour Achmet Said Mohamed, fuir l’Union des Comores

était une question de vie ou de mort. Il y a une milice qui me recherchait, mort ou vif, j’ai dû fuir pour ne pas avoir à subir tout ce que subissent les militants de Hury, notre mouvement ; aujourd’hui tout le monde est persécuté, c’est la terreur qui règne donc pour pouvoir continuer à mener ce combat et faire savoir au monde entier ce qui se passe dans notre pays, il nous faut fuir ,

a-t-il longuement expliqué.

Ce docteur en chimie s’insurge contre « le fait que le régime veut faire croire à tout le monde que tout va bien alors qu’il n’en est rien, parce que personne n’ose descendre dans la rue parce que tout attroupement est aujourd’hui interdit et réprimé dans la plus grande violence ».
Le Mouvement Hury a payé un lourd tribut dans la crise post-électorale aux Comores, avec plusieurs de ses membres en prison ou sous contrôle judiciaire.

Achmet Said Mohamed parle « d’arrestations suivies de tortures, sans que ces personnes puissent avoir accès à un avocat, d’une justice aux ordres, d’une armée transformée en milice au service d’une personne, au service d’une dictature ».
Si Achmet Said Mohamed a préféré fuir, c’est parce que selon lui, « ce n’est pas bon d’être un opposant aux Comores, ceux qui peuvent s’en sortir sont ceux qui accepteront de courber l’échine, et il est hors de question pour nous de le faire, nous maintenons la même position, il y a eu un coup d’Etat électoral, pour nous Azali n’est pas président, il a fait un coup d’Etat, nous demandons à la communauté internationale de ne pas le reconnaître».

Mayotte 1ère


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/1/d365227695/htdocs/wordpress/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

4 commentaires sur Pour Achmet Said Mohamed, fuir les Comores était une question de vie ou de mort

  1. Les personnes qui viennent en kwassa a Mauotte et attrapées par la police sont mises en prison et Arcimet ne serait-il de celles-là? A moins qu’il soit français. C’est louche de le trouver sur le plateau de Mayotte 1 ère.
    Les spoliés on les met en prison. Il est le bienvenu pour dénigrer une fois de plus les Comores. Archimet, tu as bien fait ton boulot. On te remercie. Tu es un « vrai expatriote ». Traître tu ne saurais l’être car tu n’as jamais eu de nation. Les comores survivront.
    A suivre!!!!!!!!!!

  2. Docteur,
    Être véridique dans ses propos est bon pour la santé morale et mentale. En revanche, le menteur, sachant que tout ce qu’il dit est mensonge, n’a pas la morale et la conscience tranquilles.
    C’est bien le cas du Docteur Archmet.
    Tout attroupement aux Comores n’est ni interdit ni réprimé. Toute personne interpellée l’est pour des raisons évidentes. La justice comorienne ne fait que jouer pleinement son rôle.
    Écoutez Docteur, vous n’êtes pas sans savoir que certains candidats malheureux des dernières élections sont restés au pays et vaquent paisiblement à leurs occupations. La raison est simple. Ils ne sont liés ni de loin ni de près à une quelconque affaire de déstabilisation du pays.
    Aujourd’hui, vous avez choisi de fuir votre pays, laissant derrière vous votre épouse. Pourquoi cette option ? Certainement il y a anguille sous roche.
    Arrêtez de mentir.
    Cessez de ternir l’image de notre pays à l’extérieur.
    Soyez courageux et rentrez au pays si vous ne vous reprochez de rien.

    • Tous ces qui Rencontre Dr Achmet c’est vrai
      on vue certains soldats passer dans sa ville natal pour lui chercher a chaque 1h du matin .ils veulent lui tué volontaire en faisant sorte que l’acte devient involontaire il dira qu’il s’agit d’une acte légitime qu’il a essayer d’échapper ou de riposter
      d’aprés les instructions que les soldats avaient donné par leurs chefs hiérarchique . On a detecté tous les complots du Mauvence

  3. Qu’il retourne chez lui au comores ce voyous. En plus il se permet d’entrer illégalement, j’espère que les maorais vont le faire savoir qu’il est pas chez lui…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*