En ce moment

Pour le gérant de la Meck d’Ivembeni, les femmes non-voilées sont responsables de leur viol

C’est un commentaire déterré en pleine polémique liée au viol des mineurs. Une jeune femme âgée aujourd’hui de 23 ans a parlé sur sa chaîne YouTube de son viol de quand elle n’avait qu’entre 7 et 8 ans aux Comores. Des chanteurs qui se décrivent pourtant comme engagés, Chucky et AST notamment, s’en sont violemment pris à la pauvre, l’accusant de chercher à faire le « buzz » pour « plus de vues » sur sa chaîne YouTube. Chucky a présenté ses accusés pour éteindre les polémiques mais un autre commentaire, cette fois-ci du gérant de la micro banque d’Ivembeni vient d’être déterré. Said Youssouf soutient que les femmes qui « se respectent » et qui « ne provoquent pas les hommes » ne sont « ni harcelées ni voilées ».

La comparaison est osée car pour lui les autres femmes ouvertes, qui ne sont pas prisonnières aux dictats religieux et sociaux, qui s’habillent comme bon leur semble, bref qui, selon la logique de Said Youssouf, ne se respectent pas et qui provoquent les hommes, « tout le monde tente » sa chance comme si elles donnaient l’image d’une prostituée. Comme si les femmes voilées, c’est à dire celles qui « se respectent », ne sont pas régulièrement violées par les plus souvent des hommes enturbannés.

À lire sur le même sujet: http://www.comores-infos.net/le-rappeur-chucky-accuse-une-jeune-femme-violee-quand-elle-avait-7-ans-de-vouloir-faire-le-buzz/

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*