Pour sa campagne pour les « Assises », Azali ouvre les vannes

L’argent public coule à flot. Ainsi, le meeting du 31 janvier au stade de Missiri à Mutsamudu dont les organisateurs parlent de plusieurs milliers de participants a été l’occasion d’énormes dépenses. En effet, on a apprit que le régime Azali n’a pas lésiné sur les moyens pour attirer les gens et les associations villageoises dans ce petit instant de détente avant le grand show du 5 février. Tout est mis en œuvre pour faire illusion et démontrer à la communauté internationale que les « Assises » sont soutenues par la population alors que la réalité est tout autre…

Une participante confie que son association a empoché 50 000 Kmf (100 euros) pour sa participation à ce Meeting en plus des 20 000 kmf (40 euros) de frais de bouche, ajoutez à cela environ 30000 kmf (60 euros) par véhicule loué pour ramener les participants à Mutsamudu et vous arriverez facilement à 100000 Kmf (200 euros) par délégation.
Une somme que vous devrez ensuite multiplier par plus d’une cinquantaine de localités composant l’île de Ndzouani. Et nous voilà arrivés à plusieurs millions d’argent public déboursés pour quelques instants de folies d’un régime qui sent que malgré la débauche des moyens qu’il a réalisé jusque là pour sensibiliser les Comoriens au sujet de ce forum partisan abusivement appelée « Assises Nationales », la greffe ne prend pas. La population marque un désintérêt manifeste pour la chose…même à coup de renfort de pièces sonnantes et trébuchantes.

Faissoili Abdou

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*