Présentation des vœux de l’Aïd El Fitr Le Gouverneur : « pas de référendum tant que la Tournante et l’Autonomie des îles seront touchées »

Ce samedi 16 juin 2018, le Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani, Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou, a présenté à ses concitoyens les meilleurs vœux de l’Aïd El Fitr.
La réception s’est tenue à Dar-Nadjah, devant un public nombreux composé d’hommes et de femmes venu des différentes localités de l’île. Les autorités politiques parmi lesquelles le Président du Conseil de l’Île, les membres de l’Exécutif insulaire, les autorités militaires, religieuses et préfectorales, la notabilité, des Représentants de la nation au Palais du Peuple, le Représentant des partis de l’Opposition comme celui du Mouvement du 17 Février ont également honoré de leur présence la cérémonie de présentation des vœux de l’Aïd El Fitr
Après le traditionnel Fatha suivi de la lecture des versets du Saint Coran par un enfant « malvoyant » de Hachipeinda, quatre importantes allocutions ont été respectivement prononcées par le porte-parole de Ndzuwani : l’ancien député Monsieur Abdallah Ben Saïd Abasse de Ouani, par le Représentant de l’Opposition, par ailleurs directeur de la publication Espérance : Monsieur Ahmed Wadaane Mahamoud, par l’ancien Gouverneur de Mwali Monsieur Rachad et par le Locataire de Dar-Nadjah Son Excellence Hakim Dr SALAMI.
Après les échanges des vœux de l’Aïd El Fitr, les différentes interventions ont été axées sur l’actualité nationale.

Vidéo:


Ainsi, selon les interventions des uns et des autres, attentivement suivies par l’assistance et retransmises sur les ondes de la RTN, on a entre autres noté que : l’Accord de Fomboni d’où la Présidence Tournante doit être respecté , la Cour constitutionnelle doit être mise en place , les différentes personnalités politiques anjouanaises de tout bord doivent, la main dans la main, défendre la Tournante, la condamnation arbitraire à résidence surveillée de l’ancien Président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi ainsi que 12 autres personnalités du régime SAMBI condamnées à ne plus circuler entre les îles a été déploré.

Par ailleurs, considérant qu’aucun projet d’investissement sur Anjouan n’a été négocié par « l’actuel régime », le Chef de l’Exécutif de l’île s’inquiète sur le sort réservé aux Anjouanais par le Chef de l’Etat Son Excellence Azali Assoumani ». Cependant Hakim Dr SALAMI demande à tout un chacun, « quel que soit son appartenance politique de défendre la Tournante ».
Le Gouverneur a salué la présence des autorités militaires et il a souhaité que ces dernières comme les Autorités judiciaires veillent au bien-être des Comoriens et des Comoriennes.
Enfin, a conclu le 1er Magistrat de Ndzuwani que : « Insha-Allah il n’y aura pas de référendum tant que la Tournante et l’Autonomie des Îles seront touchées ».

Il est à souligner que sur les banderoles brandies sur la place on peut lire : « Un (e) Comorien (e) d‘Anjouan à Beit-Salam le 26 mai 2021 », « la Tournante et l’Autonomie des Îles, des acquis intouchables », « Toute Ndzuwani derrière son Gouverneur ».

Gouvernorat d’Anjouan

1 commentaire sur Présentation des vœux de l’Aïd El Fitr Le Gouverneur : « pas de référendum tant que la Tournante et l’Autonomie des îles seront touchées »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*