Présidentielles 2016: le devoir d’une campagne utile

A 5 mois des élections présidentielles, l’ouverture des campagnes et des réunions de travail s’accompagnes de précoces hostilités. Pour une photo publiée dans facebook par les partisans de Mamadou, en réunion de travail, Msa Ali Djamal pris de panique s’attaque au candidat Mamadou lui-même. Il oublie que la violence appelle la violence. Sans tarder, Hamidou Said Ali lui rend la monnaie de sa pièce.

image

Ce n’est pas par ce qu’on est pas au pouvoir qu’on est proche du peuple. Au contraire, le pouvoir est plus proche du peuple. Msa Ali Djamal, opposant virtuel installé dans les Hauts-de-Seine, n’apporte rien de concret au peuple.

Après l’affaire Sambi et sa candidature imaginaire qui a privé les citoyens comoriens d’un débat utile, nous voulons à 5 mois de l’échéance présidentielle, une campagne utile. Programme contre programme, bilan contre bilan. Par exemple, pourquoi Mamadou est le meilleur candidat actuel par rapport au candidat soutenu par Msa Ali Djamal? Le débat est ouvert.

Mohamed Mbae

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*