Que serait Moroni sans Kiki ?

wpid-fb_img_1456855261559.jpg

Depuis que le maire de Moroni, Mohamed Daoud Kiki, est en congé pour l’élection présidentielle,  les ordures ne cessent de s’empiler le long des routes de la capitale. Oui depuis qu’il est en congé puisque depuis qu’il a pris les rênes de la capitale,  au moins le ramassage était assuré régulièrement.

image

Certes il y a les imperfections au sein de la mairie sauf que notre sujet du jour est l’hygiène de la capitale. Personne ne doit avoir oublié combien Moroni était malpropre avant la mise en place effective des communes. Et bizarrement, ces vieilles habitudes de laisser les ordures former des montagnes et infecter les voies d’une désagréable odeur avant de les ramasser, semblent se resurgir. Et cela le temps que le maire élu est en congé alors qu’il a passé le flambeau à son premier adjoint. Alors mon inquiétude ici me paraît légitime: que serait Moroni sans la volonté de Kiki ?

Toufely Maecha

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*