En ce moment

Qui est Nour El Fath, le fils d’Azali nommé conseiller privé de son président de père ?

Une affaire de famille. Azali nomme son fils. Un piston pour le fiston?

Un décret présidentiel vient de nommer Nour El Fath Azali, fils du chef de l’état, comme conseiller privé de son président de père. A première vue, cela n’est qu’une énième récidive du népotisme décomplexé qui règne à Beit Salam.

Azali avait déjà nommé son neveu Idaroussi Hamadi comme secrétaire général du gouvernement. Mais avant de juger, pour être le plus objectif possible, j’ai cherché à en savoir plus sur ce « fiston ».

A ma grande surprise il a un parcours assez respectable. Nour El fath est multilingue il parle le français, anglais, arabe.

Il a commencé ses études au Maroc, avant d’obtenir un MBA « Master Of Business administration  » en finance internationale à la Brandeis University du Massachusetts, aux États-Unis.

Il dispose d’une expérience professionnelle dans la gestion de projet. Il a travaillé à Boston aux Etats Unis dans une société de Consulting et d’assurance appelée Global Atlantic Partners (GAP) avec pour spécialités, l’audit interne et la lutte contre le blanchiment d’argent. Il a également travaillé pour le (PNUD).

Si l’on met de coté l’aspect « fils de », on peut dire qu’il a les compétences nécessaires pour occuper son poste dans un système de méritocratie. Cette nomination suscitera à n’en point douter, une levée de bouclier au sein de l’opposition. Il est légitime de remettre en cause ce choix qui revêt un aspect népotique à peine voilé.

Les partisans du pouvoir mettront en avant quand à eux l’excellent CV, de Nour El Fath, et demanderont qu’il soit jugé sur ses compétences et non sur son patronyme.

Ce qui m’intrigue c’est que ce fils en question faisait partie de la délégation qui s’est rendu aux Emirats le 22 mai 2018. Sur la liste il y apparaissait déjà comme conseiller du président. Est-ce une manière d’officialiser une pratique officieuse? Chacun est libre de se faire sa propre interprétation.

Al Comorya (Titre: Comores Infos)

1 commentaire sur Qui est Nour El Fath, le fils d’Azali nommé conseiller privé de son président de père ?

  1. Lutte contre le blanchiment d’argent…
    Il n’y a pas bon spécialiste contre le piratage informatique qu’un ancien pirate L’inverse ne serait-il pas vrai?
    Wait and see!!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*