Racisme à Marseille : un comorien humilié était surnommé « leblanc » par ses patrons

Des salariés du Monop Daily de la gare Saint-Charles à Marseille ont entamé une grève pour dénoncer le climat délétère qu’ils ressentent dans leur société. Un comorien a été victime de racisme avec ses collègues selon franceinfo, trois salariés d’origine maghrébine et africaine ont été licenciés. Dans la vidéo de nos confrères le cas du comorien surnommé « leblanc » choque beaucoup. Regardez le reportage ci-dessous: 

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*