Rassemblement contre la tentative de coupe d’Etat

Un certain « Patrick Klein, ancien bras droit de Bob Denard connu au pays, serait à l’origine du coup pour placer un des fils d’Abdallah au pouvoir »

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

C’est à travers Comores Télécom que la population comorienne  à reçu des texto appelant à prendre part ce Samedi 27 à 10h00 à la place de l’indépendance, pour prendre part au rassemblement dénonçant la tentative du push.

Quelques jours après l’arrestation des membres impliqués sur cette affaire, des questions surgissent encore auprès de la population quant à l’identité exacte des commanditaires qui se cacheraient  derrière cette manœuvre de déstabilisation de notre pays. Et plus encore pour qui ils travailleraient.image comores

A tort ou à raison des noms spéculent de tout sens pour désigner à qui en profiteraient plus ce coup d’état mais hélas rien encore d’officiel.

Mais les organisateurs insistés à dire «  On n’est pas là pour indexer des gens, mais dénoncer ce qui s’est passé ». Une phrase qui avait été male perçue par cette foule qui s’attendait à ce que des noms soient cités lors de cette retrouvaille et surtout une occasion de lever les doutes qui subsistent encore.

Pris de panique et des hurlements de l’assistance, l’organisation a été complètement changée et improvisés.

Un seul des deux discours prévus sera  lu. Celui en français en la personne de MOHAMED HALIFA délégué à la pêche ne faisant aucune allusion  aux questions liées à l’enquête ou aux membres arrêtés.

C’est à ce moment là sous l’impulsion de l’assistance très en colère que l’ancien Ministre et actuel S/G du CRC HUMED MSAIDIE a pris la parole pour partager le peu d’information que le gouvernement les aurait dit.image comores

Il s’agit d’un ancien mercenaire qui travaillait avec Bop Denard qui serait derrière tout ça.

« Patrick Lin, ancien bras droit de Bob Denard serait à l’origine du coup pour placer » un des fils d’Abdallah au pouvoir », et d’ajouter « c’est ce qu’on nous a dit ».

Mais bien sur des dits, qui étaient loin de satisfaire la foule soiffée d’information et surtout de la vérité.

Il est a souligné que malgré la présence du Ministre de l’intérieure celui-ci n’avait pas prévu de prendre la parole laissant tout le monde sur  le doute.

Face à ça, on se demande quand ces personnes arrêtés seraient traduis devant la justice ? Et d’ailleurs, moment où nous rédigeons cet article, la foule se trouve toujours au palais de justice pour dénoncer ce coup de manœuvre de déstabilisation.comores image

 

N.Y.HAMADI correspondant Comores-infos, Moroni.

4 commentaires sur Rassemblement contre la tentative de coupe d’Etat

  1. Déjà que l’on arrête de se faire dicter notre souveraineté par le France !
    Sommes nous indépendant ou encore colonisé ?
    Après les multiples coups d’états de bob , ce dernier est remis par le gouvernement comorien à la France pour être juge .
    A t-il était juger ? Non !
    Bob est place dans un somptueux châteaux en gironde en attendant un semblant de jugement pendant dix ans qui n’aura pas lieu d’ailleurs .
    En effet il fut assassiné par les français eux-même au moment ou bob lui même comme à parler , à faire réfléchir ses bourreaux ,la justice ..,
    Il dit une fois en direct à la télévision française : »je suis un mercenaire , posez -vous plutôt la question qui me paye pour faire ces coups d’état en Afrique et surtout aux Comores  »
    Une semaine plus tard , on annonce à la diaspora comorienne en France que bob est mort à la suite d’une crise cardiaque.
    Voilà comment la France nous a toujours traite !
    Avant le père maintenant le fils .nous devons être maître de notre pays .
    Si telle est la vérité , ils doivent être jugé aux Comores et servir d’exemple aux autres .
    On est pas des singes , ni esclaves …
    Arrêtons de nous faire dicter notre conduite .

  2. Je rappelle à notre président M. LE PRÉSIDENT IKILLILOU que la dictature c’est pas (haramou) pour de personnes qui sont ennemi à la population, donc il faut qu’on trouve une solution efficace, qui va donner la tranquillité au peuple comoriennes, c’est fini l’asservissement il faut que les pays adversaire sachent ça, vive les Comores, vives les citoyens comoriennes merci

  3. Le ridicule ne tue pas et c’est inconcevable que le peuple comorien surgit sur des doutes sur cette affaire de déstabilisation. D’abord, c’était pas au Président de la République de s’adresser à la nation après je crois une semaine de l’effet. Un push c’est une affaire d’État et le peuple en première position.Ce peuple est le premier bénéficiaire de toute information du pays pour s’assurer de son bien être. C’est donc des compétence du Ministre de l’intérieur de rassurer au peuple pour toute information importante relayée de sa menace. Ce qui n’a pas été le cas, des doutes controversent les comoriens jusqu’à ce jour où l’affaire a eu lieu. Des comoriens se disent qu’il s’agit d’un scénario pour les proches du pouvoir actuel afin de se donner des points auprès du Président de la République pour qu’il puissent garder leur place au prochain gouvernement. Mon Conseil au Président de la République est de prendre sa bonne prise de conscience sur le fait. Mieux vaut prévenir que guérir. Les soient disant mercenaires sont autour de lui et il ne les maîtrise pas, c’est à lui de voir s’il continue avec eux pour finir mal ou il négocie sa garantie d’être pour un gouvernement compétent avec des objectifs précis pour l’intérêt de la nation. Bon courage.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*