Référendum : « Les militants du parti Juwa ont coupé la main du militaire »

« Les membres du parti Juwa ont coupé la main du militaire » , selon le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud Alias KIKI. Dans sa déclaration devant la presse le ministre a assuré que la répression sera à la hauteur de l’acte. Regardez les déclarations du ministre de l’intérieur:

 

2 commentaires sur Référendum : « Les militants du parti Juwa ont coupé la main du militaire »

  1. Il fallait attendre la venue de M. Azali pour voir pour la première fois dans notre pays une tentative de meurtre de cette façon. Cela restera dans les annales à cause du régime d’Azli. Je trouve cependant regrettable qu’on attaque des militaires de façon. Les militaires obeissent à des ordres. Au pire, on peut leur envoyer des pierres en réponse aux jets de gaz lacrymogènes mais aller jusqu’à couper une main, Non ce n’est pas normal. Il faut attaquer ceux qui donnent des ordres : les ministres, etc mais pas les lampistes ou des gens sans importance.

  2. Tous ces manigances kiki,ça ne marchera pas ici Comores,tu penses que les îles Comores t’appartient à toi seul donc ces militaires là doivent avoir de garde corps pour leurs propres familles car c’est un problème pour les comoriens tous mais pas pour les politiciens seuls donc tous ces militaires là doivent amener leurs familles dans leurs casernes.Dents pour dents,yeux pour yeux…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*