Référendum : violence, du sang et un bureau de vote fermé à Hankounou

Le référendum de ce lundi 30 juillet se déroule dans une situation de violence sans précédente. Le sang continue de couler. Un bureau de vote fermé à Hankounou mais dans la violence. Des traces de sang montre la violence qui s’est produite dans ce bureau de vote. Les électeurs  ne pourront pas voter au bureau numéro 5.

Un climat de peur et de terreur s’installe un peu partout dans la capitale Moroni où plusieurs bureaux de vote ont fermé.

fb_img_1532940526296618002743950351923.jpg fb_img_15329405211231871368337032640834.jpg fb_img_15329405293806229122980092319819.jpg

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*