En ce moment

Remaniement gouvernemental : le parti Orange mérite la part du lion

La politique c’est aussi le partage selon l’apport de chacun. Depuis l’éviction du parti Juwa du gouvernement en juillet 2017, le parti Orange est devenu de facto l’allié de poids et de taille de la CRC, le parti au pouvoir. Malheureusement, il n’est pas traité à sa juste valeur.

Un seul ministère depuis alors que le parti de Sambi en avait deux, plus un secrétariat d’État, des membres au cabinet du président, au cabinet civil, des directions de sociétés d’État…Un traitement royal dont est loin de bénéficier Orange qui doit se contenter, pour parler dans notre propre idiome, d’un seul os depuis 2016 : le ministère de l’intérieur.

Le parti de Kiki a pourtant fait ses preuves, imprimé ses marques pendant les législatives et les municipales dernières, qu’aucun autre parti de la Mouvance, à part bien entendu la CRC d’Azali, ne peut prétendre lui arriver à la cheville. Il est temps que la CRC reconnaisse enfin la valeur de son allié Orange, que je ne porte pas forcément dans mon cœur.

Par Zid Yazid, journaliste de La Gazette des Comores

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*