Remise de matériel et équipements médicaux à CARITAS Comores

Le Ministère de la santé vient d’appuyer CARITAS Comores dans le cadre du programme PASCO 3 en rétrocédant à cette ONG un montant de 400 000 euros, soit 196 787 100KMF. C’est en réponse à l’axe « Projet d’appui au renforcement de la qualité des soins aux brûlés et à la lutte contre les maladies chroniques non transmissibles » du PASCO, financé par l’AFD.

En présence de Mohamed Jaffar Abbas, Directeur de Cabinet représentant la Ministre de la Santé, de l’Ambassadrice de France et du Directeur de l’AFD, Mon seigneur Charles MAHUZA YAVA sds a remercié les partenaires financiers et techniques, « au nom de tous les bénéficiaires de la Caritas Comores » pour l’accompagnement dans les projets de santé.

Dans son discours l’Ambassadrice de France à Moroni a montré la disponibilité de son pays à soutenir les actions concrètes dont les populations seront les premiers à tirer profit notamment sur l’humanitaire. « Nous voulons que les patients Comoriens puissent trouver des soins de qualités et adaptés sur place. Pour cela nous allons aider les Comores en terme de formations pour des ressources humaines qualifiés et apporter la logistique adéquate pour aider les interventions ici », a souligné l’Ambassadrice. Pour sa part, le Directeur de cabinet du Ministère de la Santé a félicité les efforts de l’équipe CARITAS pour leur travail dans l’archipel. « Tous les comoriens connaissent la mission catholique, lieu de culte et de soin. Nous continuerons à collaborer avec vous, surtout que notre Ministre est un médecin, cela doit vous rassurer », a déclaré Mohamed Jaffar Abbas.

Caritas Comores est reconnue pour l’offre de soins qui se fait par son réseau de centres de santé répartis à Ngazidja, Mohéli et Ndzouani. L’objectif de cette ONG est de participer au développement et à la promotion humaine des plus défavorisés, lutter contre les épidémies et les endémies. Leurs actions couvrent à la fois la vaccination, la lutte contre les maladies transmissibles et la santé de la reproduction. Le centre de santé de Moroni, sis à la mission catholique, est particulièrement reconnu pour ses activités dans la prise en charge des brûlés et la récupération nutritionnelle.

Une visite guidée a eu lieu après la cérémonie pour présenter aux invités une partie de l’équipement offert au Bloc des brûlés.

Le Ministère de la santé

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*