Rihanna pousse un coup de gueule contre Donald Trump après son décret anti-immigration

Un vent d’incompréhension et de colère souffle aux Etats-Unis. Vendredi, le nouveau président Donald Trump a signé un décret controversé qui interdit l’accès au pays aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane (Iran, Irak, Syrie, Libye, Somalie, Soudan et Yémen) pendant 90 jours. Surnommée le « Muslim ban », cette décision prise pour « protéger la nation contre le terrorisme » a provoqué des grèves dans les aéroports et des manifestations devant la Maison-Blanche. Sur les réseaux sociaux, anonymes comme célébrités se sont unis d’une même voix pour dénoncer ce décret discriminatoire. Notamment Rihanna, qui avait manifesté il y a quelques jours lors de la Marche des femmes, comme Ariana Grande, Madonna ou Katy Perry.

« L’Amérique est en train de se détruire sous nos yeux »

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


D’ordinaire assez réservée sur les questions politiques, la popstar est sortie du silence pour exprimer sa fureur – et n’y est pas allée de main forte. « Dégoûtée ! Les nouvelles sont terribles. L’Amérique est en train de se détruire sous nos yeux. Quel porc immoral vous devez être pour mettre en oeuvre une telle m****! » a-t-elle lâché sur Twitter, sans mâcher ses mots envers Donald Trump.

Alertée par ses fans, Rihanna a préféré jouer la carte de la nonchalance. Elle a répliqué en postant une photo d’elle en train de lancer un baiser, accompagnée de hashtags moqueurs et d’une simple phrase : « La tête que tu fais quand t’es migrante ». De quoi ulcérer Azealia Banks, qui s’est empressée de publier d’autres messages critiques envers la sirène de la Barbade, la qualifiant au passage de « demeurée ». Le clash ne fait que commencer !

Chartsinfrance.fr

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*