Signature de la 4ème convention FERC au Ministère des Finances

L’Ambassadeur de France Monsieur Robby Judes s’est rendu vendredi 13 mai en milieu de matinée au Ministère des Finances à Moroni afin de signer la 4ème convention FERC. Étaient également présents le directeur de l’AFD Monsieur Daniel Lubeth ainsi que la Ministre des Finances par interim Madame Siti Kassim.

Ce vendredi 13 mai en milieu de matinée, une quinzaine de journalistes étaient rassemblés dans une salle du Ministère des Finances pour assister à la cérémonie de signature de la 4ème convention des Fonds d’Etudes et de Renforcement de capacités (FERC). Le FERC est un outil financier sous forme de subvention déployé par l’Agence française de développement. Il permet de renforcer les capacités des maîtrises d’ouvrages et de réaliser des études de faisabilité préparant des projets d’investissements.
Ce 4ème FERC, d’un montant de 420 000€, porte le total d’engagement depuis 2006 pour ce type de financement à 1 970 000€. Il a pour finalité le renforcement des capacités, aux plans institutionnel, organisationnel et fonctionnel, des administrations publiques en charge aux Comores des secteurs de l’eau, de l’environnement, de la santé et des secteurs productifs. Cette convention de financement permettra également d’apporter un appui à la réalisation des études sectorielles nécessaires à la préparation de nouveaux projets de développement à financer par l’AFD.

Durant son discours, l’Ambassadeur de France a tenu à souligner que « ce nouveau FERC témoigne de l’importance de la coopération de la France avec l’Union des Comores dans l’accompagnement des structures administratives et techniques de l’Etat en termes de développement de compétences et de renforcement des capacités ».

La Ministre des Finances par interim, Mme Siti Kassim, a ajouté : « La signature de cette quatrième convention de financement témoigne de la vivacité de la coopération multisectorielle et de l’attachement de la France au développement des entreprises comoriennes ».

Cette nouvelle enveloppe financera prioritairement, dans le domaine de l’eau, l’étude de faisabilité d’un projet de Gouvernance Sectorielle (PROGEAU), et dans le domaine de l’environnement, les études pour la réalisation de projets d’adaptation au changement climatique, en lien avec les objectifs indiqués dans le document de la contribution de l’Union des Comores à la COP 21.

AFC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*