Soupçons de fraude électorale avant les élections, la nouvelle stratégie du parti Juwa

wpid-screenshot_2016-01-27-02-17-03-1.png

Une fraude électorale a-t-elle déjà eu lieu avant les élections pour éliminer le candidat indépendant sourenu parti Juwa?
Telle est la lourde accusation que fait circuler l’avocat Fahmi.

Le parti Juwa a décidé de faire courir une rumeur pour faire sa campagne. Toute stratégie de communication est bonne à prendre.

image

L’avocat Fahmi et l’ancien président Sambi ont trouvé un moyen de tout faire pour se maintenir au 2 ème tour de la présidentielle. Ils dénoncent un vol qui n’a pas encore eu lieu. Les partisans ont eu comme indication de rependre la rumeur d’une fraude sur Internet.

Le célèbre avocat Fahmi connait bien cette méthode de dénoncer des délits imaginaires, il fait ça au tribunal pour défendre ses clients contre les autres.

Le gouvernement peut-il porter plainte pour diffamation ou incitation à des troubles publics ?

4 commentaires sur Soupçons de fraude électorale avant les élections, la nouvelle stratégie du parti Juwa

  1. Comme l’intention frauduleuse est en force l’union des candidats doit imposer sa formule en commençant par tout denoncer et a demandé le depart de certains responsables douteux . Sinon suspendre la participation collectivement aux elections .

  2. Les combines de fraudes sont signalées dans les trois iles à la présidentielle comme dans les gouvernorats . Les gouverneurs sortants des deux iles de Ngazidja et d’Anjouan sont à pieds d’oeuvre pour voler , violer et tricher rien que pour se faire elire . Mouigni tient à battre KiKI qui pour lui serait une victoire plus que de parvenir au deuxieme tour . Anis , lui tient à tout prix à parvenir au deuxieme tour . Mamadou n’a rien à dire aux comoriens et il est bizarre et hypocrite lorsqu’il s’attaque au president sortant apres avoir été son vice president de surcroit chargé des finances . La fraude sera massive et ce qui est à craindre est une réaction populaire . Ne jouer surtout pas avec le feu .

  3. le redacteur de comores info est du côté de Mamadou c’est pour quoi il n’arrete pas de mentir comores info a eu beaucoup de sous comme corruption des membre de l’opposition sont degagés de la CENI. Mamdou IKI et Msaidié sont les responsable de ce qui vont arriver à ces election. le tour de Moheli d’organiser les elections presidentielles est incertain mais je dis à Ikililou tu n’arriveras jamais à voler les bulletin du peuple ce jour on vas se soulever contre toi comme à dis Sambi c’est l’education qui te manques tu veux mettre les comores à feu et à sang

  4. Ce n’est pas une rumeur mais une réalité. 12 candidats au poste de gouverneur d’Anjouan se sont réunis pour dénoncer les magouilles électorales initiées par l’exécutif d’Anjouan.
    Une délégation de 5 candidats se rend à Moroni ce mercredi pour rencontrer la CENI, le gouvernement et la communauté internationale. Dans cette délégation, il y a le candidat du RDC et celui du CRC.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*