Suivi des engagements de l’Etat et de Ma-Mwe dans le contrat de performance

Pour rappel, l’Etat comorien a accordé une subvention de trois milliards à la société par ans et durant trois ans pour aider cette derniere à se relever. Le gouverneur de la Banque centrale, estime que les trois milliards de fc représentent plus de 6% du budget de l’Etat et que c’est un effort exceptionnel. Selon le président de la Fédération comorienne des consommateurs, l’Etat a fait un avenant au contrat de performance au mois d’avril dernier pour faire en sorte que d’ici décembre 2016, Moroni soit éclairé 20 h par jour au minimum et les périphériques 15 h par jour.

mamwe

Dans le cadre du suivi des engagements de l’Etat et de Ma-Mwe dans le contrat de performance, la Fédération comorienne des consommateurs a organisé samedi dernier Retaj, une table-ronde pour la mise en place du comité de contrôle. L’un des objectifs du contrat de performance est d’arriver à 20 h de fourniture d’électricité par jour dans la capitale Moroni et 15 h dans les périphériques.

Plusieurs indicateurs ont été mis en place pour arriver à cet objectif, parmi lesquels débloquer de manière régulière la subvention de gasoil et constituer une prévision pour permettre de payer régulièrement les factures de l’Etat. Selon le directeur général de Ma-Mwe, Moroni est aujourd’hui éclairé 18 h par jour et les périphériques sont approvisionnés un jour sur deux la journée et un jour sur trois la nuit.

Des propos que dément le chef du village de Singani qui indique qu’au sud cela fait plus de trois mois qu’ils n’ont pas été approvisionnés et que ces derniers temps, soit on les «bipe», soit on les approvisionnent durant deux heures de temps la journée surtout le vendredi, et quatre heures le soir, et des fois quelques minutes seulement.

Soilihi Mohamed, le patron du fournisseur d’électricité, a tenu à rappeler que les moteurs de Ma-Mwe sont des moteurs de «secours» qui ne peuvent pas alimenter le pays.  Et deux des trois moteurs sont en panne.

Il espère toutefois que dans les jours qui viennent, il y’aura une amélioration mais pour le moment la situation est encore difficile. «On est à trente mille litres, dont vingt cinq octroyés par l’Etat et cinq mille par Ma-Mwe».

Pour rappel, l’Etat comorien a accordé une subvention de trois milliards de francs à la société par ans et durant trois ans pour aider celle-ci à se relever. Le gouverneur de la Banque centrale, estime que les trois milliards représentent plus de 6% du budget de l’Etat et que c’est un effort exceptionnel.

Augmenter progressivement la fourniture

Selon le président de la Fcc, l’Etat a fait un avenant au contrat de performance au mois d’avril dernier pour faire en sorte que d’ici décembre 2016, Moroni soit éclairé 20 h par jour au minimum et les périphériques 15 h par jour. «Le gouvernement, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement ont signé ce contrat.

Le gouvernement et la Banque mondiale se sont convenus sur la mise en place de cette réunion, qui réunit la Fcc,  le ministère en charge de l’Energie, la cellule des réformes économiques et financières et Ma-Mwe pour la mise en place d’un comité de contrôle des engagements pris par l’Etat et Ma-Mwe’’, a avancé Said Abdallah Mchangama.

Le colonel Soilihi Mahmoud, a souligné que l’Etat a accordé à Ma-Mwe une subvention de trois milliards plus cinq cent millions de la consommation de l’Etat pour les trois îles. « Nous achetons le gasoil avec cet argent et Ma-Mwe contribue avec cinq mille litres. Nous travaillons de manière à augmenter notre contribution», a-t-il soutenu.

Concernant la fourniture d’électricité  pour le mois sacré de ramadan, le colonel Soilih Mohamed a déclaré qu’il n’est pas à Ma-Mwe pour le ramadan, mais qu’il déploie les efforts pour que la population soit éclairée tous les jours. «Nous allons augmenter progressivement la fourniture, pas seulement pour le ramadan, mais même après».

Abouhariat Said Abdallah / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*