Surprise, le village d’Ipvoini Mitsamihouli découvre qu’il a été vendu à Bachar Kiwan

Ce pays est décidément unique et donc incomparable dans le monde que nous vivons aujourd’hui. Sinon comment comprendre au 21eme siècle que tout un village ait pu être vendu à un seul homme ? C’est en tout cas l’histoire de ce village de la région Mitsamihouli. Ipvoini puisqu’il s’agit de cette localité appartient effectivement à l’escroc Bachar Kiwan qui l’a légalement enregistré au registre du cadastre. Tout est parti lorsque Kiwan avait obtenu du village un don de parcelles pour mettre en place un projet de village touristique. Bien que le Syrien soit hors de nos frontières, que son projet ait tombé à l’eau, le village lui appartient après que plusieurs notables aient signé des documents alors qu’ils ne comprennent pas un mot du France. Le village pensait offrir 10 000 m2 a une nouvelle entreprise Mersat marine qui souhaite ouvrir une usine de pêche. C’est cette dernière qui ébruiter l’affaire en voulant se renseigner sur ces parcelles de terrain qu’elle devait construire ses installations. Les habitants de ce village se disent stupéfaits et consternés tout en cherchant une voie juridique pour en finir avec cet improbable imbroglio.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*