Le président Taki ne voulait pas d’Azali dans l’armée après son stage en France

Le président Mohamed Taki ne voulait pas d’Azali au sein de l’armée nationale. « Après son stage il devra trouver un autre endroit pour travailler » aurait déclaré Taki, il y a 21 ans. Avait-il eu une vision ou une bonne intuition du colonel Azali? Qui a forcé Mohamed Taki à nommer Azali chef de l’état major ? Lisez le journal ci-dessous et remontez le temps il y a 21 ans.

A.M

2 commentaires sur Le président Taki ne voulait pas d’Azali dans l’armée après son stage en France

  1. C’est Saïd Hilali, alors Directeur de cabinet du Président et chargé de la défense, qui a réussi à venir à bout des réticences de Taki et à imposer ce Criminel Multirécidiviste comme chef d’état major pour le plus grand malheur de notre pays.

  2. Des proches des vaillants patriotes Abdallah tué pour la nation, Djohar déchu pour la nation Taki tué pour la nation, Tadjidine dechu pour la nation s’associent avec le traître putschiste peureux fugitif,dénominateur commun des exactions. J’ai toujours respecté la mémoire de mes chers parents qui m’ont mis au monde, éduqué à toujours préserver l’honneur le patriotisme. Malheureusement Il y a ceux qui pensent plutôt à l’aisance passagère que l’honneur,que la mémoire de leurs pères.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*