En ce moment

Témoignage d’un journaliste : La peur a changé de camp

Témoignage: Parti depuis mon village de Hamahamet pour Moroni, arrivé jusqu’au camp militaire d’Itsundzu tous les véhicules en provenance de cette région ont été contraints de faire demi-tour. En voulant coûte que coûte regagner Moroni ce soir, j’ai rebroussé chemin pour passer par Mitsamihuli.

Tout au long du chemin, des militaires stationnés à la lac salé, à la gendarmerie de Mitsamihuli et à Ntsaweni. À chaque passage de ces points de stationnement des forces de l’ordre on me demande de présenter les papiers de ma voiture et à chaque fois constaté qu’ils étaient en ordre, ils me laissaient franchir le barrage. Ce qui est différent du Nord dont le seul mot d’ordre était de rebrousser chemin et retourner là où on vient.
Qu’est ce qui se passe pour nous priver notre liberté d’aller et venir?

Ali Abdou, journaliste à Al-watwan

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*